Chargement en cours...

Savoir-faire et innovation

ICÔNE

Nous travaillons depuis treize ans maintenant sur la maîtrise de la variabilité chimique du chêne, au travers d'un programme de recherche spécifique baptisé ICÔNE.
Nous nous sommes attachés à étudier la clef de l'élevage sous bois : la corrélation entre la composition chimique du chêne et son impact organoleptique sur le vin dont il assure l'élevage.
Ainsi est née la notion de "Potentiel Œnologique" du bois et le procédé de sélection ICÔNE.
Pour en savoir plus : www.seguin-moreau-icone.com

AQUAFLEX

Mis au point avec l’Institut Universitaire de la Vigne et du Vin (Dijon), ce procédé consiste à saturer le bois de chêne en eau, dans l’objectif de réduire la présence des tanins solubles et d’atténuer leur impact. Le tonnelier place les roses pour une durée précise en immersion totale à une température élevée. Il effectue ensuite une chauffe de cintrage rapide puis une chauffe de cuisson qui, du fait de l’évaporation de l’eau contenue en excès dans le chêne, est plus longue, douce et pénétrante qu’une chauffe classique.
Ce procédé permet de réduire les apports tanniques du bois ainsi que des arômes trop fumés ou grillés. Il convient aux vinificateurs qui recherchent des notes délicates de vanille et d’épices douces, un apport de tanins modéré et le respect fruité originel de leur vin.

   
   

U-STAVE

Ce procédé consiste à créer un réseau de cannelures en U sur la surface interne du fût de chêne. L’intérieur des douelles est creusé de rainures larges de 10 mm et profondes de 5 mm : la surface de contact augmente ainsi de 75% et permet une intensification des phénomènes d’échange. D’autre part, ce procédé crée un gradient de chauffe qui augmente la complexité aromatique. 
Les arômes vanillés et pâtissiers, caractéristiques des chauffes légères, s’associent avec les arômes de caramel et de torréfaction issus des chauffes plus poussées.