Chargement en cours...

Notre histoire et nos hommes

Chez SEGUIN MOREAU les ateliers travaillent de concert avec les pôles R&D et Qualité. C’est dans le berceau de cette collaboration permanente que les résultats de la Recherche se transforment en nouveaux produits, au fil de processus qui veillent aux normes de qualité, de respect de l’environnement et de sécurité alimentaire.

Recherche & Développement

Andrei PRIDA
Responsable Recherche & Développement

Chimiste physicien de formation et moldave d’origine, le parcours d’Andrei est étroitement lié au bois et au vin.

Après une expérience au sein d’un laboratoire d’analyses chimiques en œnologie, il poursuivit ses études à l’INRA de Montpellier et publie une thèse sur « La caractérisation chimique du bois de chêne et son rôle dans l’élevage des vins et spiritueux ». Il enseigne ensuite dans le monde universitaire et travaille sur le terrain comme œnologue conseil spécialisé dans l’élevage des vins. Avant de rejoindre SEGUIN MOREAU en 2006, il réalise un post doctorat à l’Université de Miami (Oxford, Ohio), sur les polyphénols.

Chez SEGUIN MOREAU, en tant que Responsable de Recherche & Développement, deux axes majeurs sont au cœur de sa mission :

  • La coordination des différents programmes de recherche fondamentale menés en partenariat avec :
    - l’Institut des Sciences du Vin et de la Vigne (ISVV, Bordeaux),
    - l’Institut Universitaire de la Vigne et du Vin (IUVV, Dijon) et
    - l’Université d’Adelaïde (Australie)
  • La mise en application concrète des résultats issus de ces programmes de recherche
           

En coopération avec un panel de clients partenaires repartis sur l’ensemble du globe, Andrei met en place des essais d’élevage, réalise des dégustations puis collecte et analyse les résultats.

L’objectif de SEGUIN MOREAU : faire en sorte que les avancées théoriques de la Recherche se traduisent demain par toujours plus de fiabilité et de précision dans l’élevage des vins et alcools, pour répondre chaque jour davantage aux attentes des vinificateurs.

Valérie LAVIGNE-CRUEGE
Chargée de Recherches détachée à la Faculté d’Œnologie de Bordeaux

Docteur en Œnologie de l’Université de Bordeaux II, Valérie est depuis 1990 Chargée de Recherches pour la tonnellerie SEGUIN MOREAU.

En 1996, elle soutient sa thèse intitulée : « Les composés soufrés volatils formés par la levure au cours de la vinification et de l'élevage des vins blancs secs ». Elle fut lauréate du Grand Prix de l’Académie Amorim* en 1997. Détachée à la Faculté d'Œnologie de Bordeaux, elle travaille au sein du laboratoire d'Œnologie Générale dirigé par le Professeur Denis Dubourdieu, sur plusieurs domaines de recherches :

  • les arômes des cépages,
  • la maîtrise des phénomènes de réduction au cours de la vinification et de l’élevage des vins blancs,
  • le vieillissement prématuré de l’arôme des vins blancs puis des vins rouges.
   

Ses derniers travaux ont conduit à la caractérisation chimique des composés volatils responsables de ce type de défaut, puis à la définition des conditions d'élevage susceptibles d'éviter ou de retarder son apparition dans les vins.

Valérie publie régulièrement dans des revues scientifiques internationales et participe à de nombreuses conférences.

Alexandre PONS
Chargé de Recherches détaché à la Faculté d’Œnologie de Bordeaux

Physicien et œnologue, Alexandre devient en 2006 Docteur en Œnologie de l’Université de Bordeaux II.

Collaborant avec Valérie Lavigne, il travaille actuellement sur plusieurs domaines de recherche :

  • les problématiques liées à la compréhension des mécanismes physicochimiques associés à l’évolution aromatique prématurée des vins, sujet qui fera l’objet de sa thèse de Doctorat soutenue en 2006 et encadrée par Valérie Lavigne,
  • l’identification des composés volatils responsables de la qualité et des défauts du bois de chêne,
  • la mise au point de nouvelles méthodes de dosage des composés volatils présents à l’état de trace dans le bois de chêne et les vins.
   

En 2007, ses travaux sur le vieillissement prématuré des vins blancs furent récompensés par l’attribution du Grand Prix de l’Académie Amorim*.

Alexandre travaille aujourd’hui sur de nouveaux marqueurs olfactifs du bois de chêne qui permettent à SEGUIN MOREAU d’affiner la sélection de ses merrains. Le fil conducteur de ces différents champs de recherche est la découverte de nouvelles molécules odorantes dans le but d’améliorer de façon constante la qualité des vins blancs et rouges élevés en fûts.

* Cette Académie  récompense les jeunes chercheurs qui, par leurs travaux, contribuent à améliorer la connaissance et la qualité du vin.

Qualité & Environnement

Marie GOUSSEN
Responsable Qualité, Sécurité & Environnement.

Ingénieur Arts et Métiers, Marie a travaillé dans l’industrie agroalimentaire avant de rejoindre l’univers de la tonnellerie et SEGUIN MOREAU en 2014.

Garante des certifications PEFC et ISO 22000, Marie assure leur bonne mise en œuvre lors du processus de fabrication sur les sites de production de l’entreprise. Elle veille par ailleurs à l’amélioration continue des procédés et de la qualité de service.

En tant que Responsable Qualité, Sécurité & Environnement de la tonnellerie, trois axes majeurs sont au cœur de son métier :

  • Etre à l’écoute de nos clients partout dans le monde et veiller à leur satisfaction.
  • Participer à l’évolution de la gamme de produits.
  • Proposer aux vinificateurs des produits sains et sûrs, de qualité répétable, qui correspondent à leurs attentes.