Chargement en cours...

SAVOIR-FAIRE ET INNOVATION

Tout commence avec le bois

Dès l’origine, dans la forêt, c’est le chêne idéal qui est recherché : 150 à 200 ans d’une croissance lente et régulière seront la clef du succès.

C’est à partir de l’automne que SEGUIN MOREAU achète les bois destinés à fabriquer les barriques en chêne. Chaque campagne de vente, orchestrée par l’Office National des Forêts, mobilise nos acheteurs expérimentés afin d’opérer une sélection des arbres dans le respect d’un cahier de charges très exigeant.  

SEGUIN MOREAU s’appuie sur un important réseau d’exploitants forestiers, seuls habilités à abattre et débarder les chênes dans le plus grand respect de la parcelle forestière. Les grumes sélectionnées sont ensuite transformées en merrains au sein de notre merranderie, à Vélines (Dordogne), ou chez nos partenaires merrandiers. Pour le chêne français, le bois sera fendu et non scié afin de garantir l’étanchéité naturelle du bois.

La maturation pro-active du chêne

Tous les merrains sélectionnés par SEGUIN MOREAU bénéficient, sur le parc de Cognac, du processus de maturation pro-active mis au point par la tonnellerie dans les années 80.

Il s’agit d’un procédé unique et exclusif qui consiste à piloter le séchage du bois de façon lente et progressive. Son objectif est de permettre au chêne d’évoluer sur le plan chimique et organoleptique, afin d’atteindre le potentiel aromatique et phénolique optimal.

Si le comportement hasardeux de la nature contribue à élever les merrains, il revient à SEGUIN MOREAU d’avoir compris le séchage naturel de façon scientifique.

Nous pouvons ainsi parler d’un mûrissement contrôlé à travers un séchage à l’air libre de 24 mois en moyenne.